Mobilité électrique

Le SEHV déploie des infrastructures de recharge pour véhicules électriques (IRVE) en Haute-Vienne, hors agglomération de Limoges Métropole.
Le SEHV déploie deux types de bornes : des bornes normales de 22 kVA et des bornes rapides de 50 kVA. Elles permettent la recharge ou l’appoint de charge des véhicules électriques et hybrides rechargeables.



Pour une utilisation simplifiée, le SEHV intègre le réseau Mobive.


Mobive est un réseau de recharge pour voitures électriques et hybrides rechargeables développé en Nouvelle-Aquitaine par les syndicats départementaux d’énergie. Créé en 2016, ce réseau est actuellement composé de plus de 700 bornes de recharge, soit plus de 1 500 points de charge répartis sur une dizaine de départements.
Les bornes sont accessibles 24h/24 et 7j/7. Le paiement se fait via un abonnement, ou ponctuellement via l’application Smartphone Mobive.
L’électricité achetée par le SEHV pour alimenter ces bornes est 100% d’origine renouvelable.




Numéro d'assistance 24h/24, 7j/7 : 09 69 32 47 47 (numéro non surtaxé)
>> Voir le guide pratique de l'usager (mode d'emploi, types de prises, tarifs en vigueur...)


Schéma départemental de déploiement du SEHV : pour un aménagement juste et cohérent

Le schéma départemental du SEHV est composé de 20 infrastructures de recharge pour véhicules électriques (IRVE) sur 16 communes de la Haute-Vienne, à savoir :
- 13 bornes d’une puissance de 22 kVA, comprenant chacune deux points de charge ;
- 7 bornes dites « rapides » d’une puissance de 50 kVA, comprenant chacune un point de charge.

Soit 33 points de charge répartis de manière stratégique et raisonné sur le territoire, en tenant compte des points d'intérêt, des axes de circulation et des modes de déplacements. Ces emplacements sont le fruit d’une étude sérieuse et transversale sur les déplacements des usagers et sur leurs besoins et habitudes de consommation. Son élaboration a été faite en concertation avec les autres acteurs de la mobilité en Haute-Vienne : les gestionnaires de réseaux de distribution et de voirie, l’ADEME, l’État, la Région, et le Département.

L’objectif : trouver le juste équilibre entre la mise à disposition d'un service public, et la maîtrise des coûts nécessaires à l’implantation de ces infrastructures, mais aussi à leur fonctionnement et à leur entretien sur la durée.
Le SEHV crée ainsi un réseau structurel à la maille du département pour assurer un service public de qualité, disponible et accessible à tous.

Le financement (550 000 € HT) est assuré sur les fonds propres du SEHV, avec une participation de la Région Nouvelle-Aquitaine, du programme ADVENIR, et de France relance (via le FACÉ).



Des bornes hors schéma sur demande des collectivités

D’autres communes ont souhaité le support technique du SEHV pour implanter de nouvelles bornes sur leur territoire. Le coût de cette implantation est à la charge de la commune demandeuse, le SEHV finançant les charges de fonctionnement (supervision et maintenance) dans la limite d’un certain nombre de bornes par commune.
Ces bornes supplémentaires sont intégrées au réseau Mobive.
>> Votre commune souhaite implanter une borne de recharge pour véhicule électrique : quelle démarche ?